Niger, les monts Bagzane

Les Monts Bagzane, le toit du NIGER. Plateau caillouteux semi désertique à quelques 1.600 mètres d'altitude sont d'un abord peu accueillant. Les pentes ardues au travers de la faille de Namaro mènent à son sol. Ilot granitique du massif de l'Aïr, plateau parsemé de villages perdus dans un immense pierrier, sont un départ de la caravane de sel vers le sud du NIGER.

Trois mille Touaregs jardiniers, caravaniers et éleveurs y vivent le long des koris (oueds) alimentés par quelques rares et violents orages en août. . Lors de la saison des pluies, les nappes se chargent alors de ce précieux liquide qui permet aux nomades, aux villageois et aux animaux de subsister.

Comment arriver à vivre ici ? Un sol pierreux, un climat qui oscille entre le chaud et le froid, le silence ponctué de quelques bruits de mère nature. Malgré tout, une chance a touché ce lieu et ses habitants : l'eau

Noir & Blanc

Couleur