Découvrir les cols des Pyrénées : LE MARIE BANQUE par Bielle

Idéal pour aborder un premier col Pyrénéen (par Bielle), le col de Marie Blanque a tout d'un grand : des passages pentus, des lacets superbes, un paysage magnifique et une belle fréquentation. Ce col fait le lien entre vallée d'Ossau et vallée d'Aspe.

 

Ce col est un grand classique à mes yeux. Je le pratique plusieurs fois par an sans jamais me lasser.

 

Le départ depuis Bielle en vallée d'Ossau est assez pentu pendant environ cinq kilomètres. Le revêtement est plutôt bon et il n'y a pas trop de véhicules. Vous y croiserez toutes sortes de cyclistes : des sportifs, des voyageurs, des cyclotouristes...

 

Une fois la difficulté des cinq premiers kilomètres passés, le plateau du Bénou vous accueille pour un peu de répit. Dès que vous dépassez la chapelle de Houndas, vous allez admirer le panorama et profiter de la présence des vaches et des chevaux.

 

Dès la fin du plateau, une belle rampe à près de 8 % pendant un kilomètre va vous rappeler que vous vous attaquez à un col de montagne.

 

L'arrivée se fait par deux kilomètres environ de faux-plat très roulant. Si vous avez la chance de monter le col de Marie Blanque sous le brouillard, vous allez en tomber amoureux ! Sous le soleil, c'est juste un enchantement...

 

 

L'arrivée au col sera l'occasion de discuter et de se faire photographier devant le panneau pour dire : j'y étais !

 

Ce col peut aisément se faire depuis Pau avec un retour par Oloron ou par Arudy pour une boucle par le bois du Bager.

 

 

 

Vous arrivé souriant et frais, heureux de ce parcours. Ce col vous entraînera pour de plus grands cols de montagne. Une fois que l'on goûte au plaisir des ascensions, c'est une drogue ! La prochaine fois, je vous ferai découvrir le col de Marie Blanque depuis Escot en vallée d'Aspe mais ce sera bien plus dur...

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0